On ne sait pas toi mais nous on commence à en avoir un peu marre de parler de COVID. Ce virus qui est venu chambouler notre vie depuis quelques mois et qui visiblement va continuer à le faire pendant encore un petit moment.

Alors cette semaine on a eu envie de varier un peu et de se changer les idées. On va parler bactéries, champignons et parasites 😉…et en positif car oui c’est possible !

Notre corps abrite des centaines de millions de ces petites « bêtes » / « êtres » microscopiques, vitales pour notre santé, dans nos différents microbiotes : peau, bouche, vagin,…et celui dont on va parler aujourd’hui : notre microbiote intestinal. 

La santé de notre microbiote, notre deuxième cerveau, représente un pilier fondamental de notre état de forme général et longévité. On pourrait en faire un site internet à part entière mais ici, nous tenterons de répondre rapidement à ces questions : 

Qu’est ce que le microbiote intestinal ? A quoi sert-il ? Que cause un dérèglement de ce dernier ? Qu’est-ce qui l’abîme ? et bien sûr comment le chouchouter pour une santé au top ?

Qu’est ce que le microbiote intestinal ?

C’est ce que l’on nomme aussi la flore intestinale. Il est composé de milliers de milliards de micro-organismes, cela est presque 10 fois plus que le nombre de nos cellules, bref ça en fait vraiment beaucoup.

Les scientifiques estiment que notre système digestif est constitué de 2kg de ces micros organismes. Il y en a de la vie là-dedans et ce n’est pas pour rien que l’on le nomme notre deuxième cerveau. Elles sont principalement dans l’intestin grêle et le côlon, l’estomac étant trop acide. 

Il est unique à chaque personne, comme l’empreinte digitale et se constitue dès la naissance et sera influencé par la nourriture évidement mais aussi l’environnement, l’air, les traitements médicamenteux…

A quoi sert le microbiote intestinal ?

Il a plusieurs rôles mais pour faire court il joue un rôle très important dans la digestion et l’immunité.

  • Digestion : Ces micros organismes servent, entre autres, à faciliter l’assimilation des nutriments, à synthétiser certaines vitamines (K, B12, B8…), permettre l’absorption des acides gras, du calcium, du magnésium etc.
  • Immunité : Il sert de barrière aux différentes attaques que subit l’organisme (virus, mauvaises bactéries etc…) En pleine forme, il est assez intelligent pour laisser passer les bonnes choses (nutriments, vitamines…) et bloquer les mauvaises…donc on comprend mieux l’importance d’en prendre soin.

Que provoque un dérèglement du microbiote ?

Il peut être à la source ou contribuer à de nombreuses maladies et pathologies (maladies inflammatoire, diabète, obésité…), la science n’en prend conscience que depuis peu mais il semblerait que si les mauvaises bactéries ont pris la place des bonnes, son rôle de barrière n’est plus assuré et il laisse donc passer des choses qui ne devraient pas. On parle alors de perméabilité intestinale. De récentes études commencent à mettre en lien également certains troubles de l’humeur avec le microbiote et que de prendre soin de ce dernier pourrait améliorer certaines états anxieux ou dépressifs, ce ne que les débuts mais nous trouvons tout cela passionnant pas toi ?

Qu’est ce qui abîme notre microbiote ?

  • L’alimentation inflammatoire bien sûr : le sucre (pain blanc, gâteaux, sirop de glucose/fructose…), les mauvaises graisses (charcuterie, viande rouge, fromages), les additifs, les pesticides (pas pour rien que l’on insiste autant sur le bio), les édulcorants, le sel, les mauvaises cuissons (friture, bbq), le chlore.

Ces aliments font malheureusement trop souvent partie de notre quotidien et sont à limiter

  • Les médicaments, notamment les Anti-anflammatoires non stéroïdiens ou AINS (type ADVIL) ou encore les anti-biotiques à large spectre. Ces médicaments ne font malheureusement pas la distinction entre les bonnes bactéries et les mauvaises de notre microbiote, ils les détruisent toutes! Ils ne doivent donc servir que ponctuellement dans des buts très précis. Parfois nous n’avons évidemment pas le choix mais c’est pour ça qu’il est important de prendre encore plus soin de lui lorsque nous suivons un traitement médicamenteux. 
  • Le stress! et oui, un ennemi de notre microbiote
  • La sédentarité, le manque de sommeil, les produits cosmétiques ou ménagers trop toxiques…

Comment le chouchouter ?

Voici quelques petits conseils pour en prendre bien soin et donc optimiser ta digestion, ton immunité et donc ta santé.

L’alimentation joue un rôle essentiel alors on favorise un max :

Les prébiotiques qui vont venir nourrir les bonnes bactéries. On les retrouve dans :

  • les fruits et légumes surtout riches en fibres non digestibles (choux, betterave, champignons, endives, fenouil, oignons, bananes pas trop mûres, pommes, poires, pastèques, châtaigne…Il va de soi qu’idéalement ils doivent être bio, de saison et locaux
  • les céréales complètes, à varier en privilégier les céréales anciennes et sans gluten même si ce dernier n’est pas interdit mais la variété c’est la santé
  • les légumineuses (après cuisson comme pour les céréales les mettre au frigo permet d’accentuer l’effet prébiotique)
  • les graines et les noix
  • les algues et petits poissons gras, les maquereaux notamment
  • Les huiles riches en Omega 3 (colza, cameline, lin)
  • L’huile d’olive
  • Les épices (canelle, gingembre, poivre de cayenne, origan…)

Les probiotiques, qui sont elles-même ces bonnes bactéries. On les retrouve en général dans tous les aliments fermentés:

  • Les légumes lacto-fermentés (à faire soi-même ou à trouver en magasin bio)
  • Les boissons fermentées de type Kéfir, Kombucha
  • Le soja fementé : tempeh, miso, tamari (attention au sel de ce dernier)
  • Les yaourts (favoriser ceux d’origine végétale ou de lait de chèvre ou brebis BIO)
  • L’ail noir fermenté

En gros, tu constates que nos recettes façon Banzaï sont toutes là pour prendre soin de ton microbiote 😊

Et bien-sûr, nous ne pouvons que te conseiller d’allier cette alimentation avec une activité physique régulière (même de la marche), de prendre soin de ton sommeil, de ne pas manger trop vite et de bien mâcher, de choisir un mode de cuisson doux ( la vapeur douce est idéale), d’être vigilant aux sources de stress et de mettre en place de mini routines de relaxation, yoga, massage, cohérence cardiaque, bref ce qui te fait du bien !

Voilà, prendre soin de son microbiote est un pilier fondamental de la santé. Pour ce faire, rien de compliqué, vu le nombre d’aliments délicieux qui sont bons pour lui. Sans compter que ce sont les mêmes qui s’inscrivent dans une alimentation durable et bonne pour la planète…coïncidence… ?

article

Longue vie à tous! Banzaï

Jess & Romain

Pin It on Pinterest

Share This