S’il y avait un seul chiffre à retenir c’est celui-ci:

1/3 des aliments produits dans le monde part à la poubelle!  Et oui, ça calme!  Surtout quand on sait que 1 personne sur 6 a du mal à se mettre quelque chose sous la dent…

« Nous sommes TOUS victimes et responsables du gaspillage alimentaire! »

France Nature Environnement

D’après l’ADEME (Agence de l’Environnement et de la Maîtrise de l’Energie) : « Chaque année en France, près de 10 millions de tonnes de nourriture consommable sont gaspillées. Dans les ordures ménagères et assimilées, on trouve l’équivalent de 20 kg/habitant/an de déchets alimentaires, dont 7 kg de produits alimentaires encore emballés. » C’est Enorme!

Au niveau environnemental, si le gaspillage alimentaire était un pays, il serait 3ème émetteur de gaz à effet de serre (derrière les 2 plus gros que sont les USA et la Chine).

Ce gaspillage coûte cher, cela revient en moyenne à 240 euros par année par personne en France (entre 12-20 milliards pour le pays).
Le Consommateur est souvent montré du doigt, mais le gaspillage est largement réparti dans toute la chaîne alimentaire, comme suit:


32% pour la production agricole
21% pour la transformation
14% pour la distribution
14% pour la restauration (collective et commerciale)
19% pour la consommation à domicile

Tu tries les légumes toi ?


Vous reconnaissez vous dans la personne qui trie les fruits et légumes et sélectionne toujours les plus « parfaits »?  C’est humain, c’est normal car on a le choix.
Mais on imagine pas le nombre de fruits, de légumes qui sont jetés simplement parce qu’ils ont une forme bizzare, qu’ils sont trop petits, trop moches…

D’après la WWF, sur 100 pommes de terre produites, seulement 24 seront jugées assez vendables et 66 seront gaspillées. Des milliards d’oeufs par an,en France, seraient aussi jetés à la poubelle car ils ne respectent pas la norme.


Tout ça n’a pas de sens! Je ne sais pas vous, mais on s’est rarement extasié devant la beauté d’une pomme de terre.  Au contraire, c’est plutôt lorsqu’elle est différente et un peu rigolote qu’elle mérite une photo.
Bonne nouvelle! Si il n’y a pas de retard à prévoir comme sur un chantier de Numérobis, la France s’est engagée à réduire de moitié ce gaspillage d’ici à 2025.

En tant que consommateurs, il est vrai que nos options sont minces pour aider sur ce point. Nous avons néanmoins le choix des endroits pour acheter nos fruits et légumes.

Acheter chez le maraîcher du coin dont les fruits et légumes BIO n’auront pas été calibrés représente une meilleure option que les soi-disant beaux du supermarché classique. On valide d’ailleurs la belle initiative des épiceries comme « NOUS Anti-Gaspi », qui revendent 30 % moins cher tous les aliments (fruits, legumes, oeufs…) hors gabarit qui allaient finir à la poubelle.

Nous pouvons également choisir les restaurants dans lesquels nous allons manger, connaître leur éthique sur le sujet et ainsi les soutenir. Vous pouvez télécharger l’application « Etiquettable » pour connaître les restaurants responsables autour de chez vous 😉

Quelques astuces

Voici quelques petits conseils pratiques pour prévenir ces pertes de denrées et d’argent :

  • Bien ranger son frigo et ses placards en mettant en avant les produits qui se  périment plus rapidement et noter (téléphone, tableau…) lorsque l’on termine quelque chose.
  • Prévoir ses repas pour la semaine permet d’établir une liste de courses claire et efficace. Cela évitera d’acheter ce fameux paquet de riz que j’ai déjà 3x dans mon placard…. Gain de temps dans les rayons et d’argent! Tu peux lire notre article sur le Batchcooking si tu veux en savoir plus sur comment organiser en 2h ses repas pour la semaine;-)
  • Avoir bien mangé avant de faire ses courses: la faim donne des pulsions, on achète trop!Le menu de la semaine étant prévu pas besoin de prendre les produits à la date de péremption la plus lointaine. Si tout le monde fait ça, ceux dont la date est trop proche seront jetés par les magasins. Au contraire, profitez de ces produits souvent en promotions pour faire des économies.
  • Lorsque les fruits, légumes, pains commencent à faire triste mine, c’est le moment de faire des tests culinaires : compote, tartes, ratatouille, bruschettas, panure…. Il y a toujours une bonne recette à faire.
  • Congelez! Si tu sens qu’un produit va se gâter, cuisine le et congèle-le, ça pourra se garder plusieurs mois et la congélation conserve les nutriments. Une technique Banzaï sympa: congeler des petites quantités dans des bacs à glaçon par exemple et ensuite de les mettre dans des boîtes ou sachets de congélation. Cela permet de décongeler pile la bonne quantité. Cette technique fonctionne bien avec tout ce qui est liquide (pesto, houmous, compotes maison…)
  • Garder les fruits et légumes dans des sacs en papier les feront mûrir plus vite. Certains combo aussi comme par exemple mettre ensemble des bananes et de l’avocat, tomates et laitue, oignons et pomme de terre…il y en a d’autres
  • Le piège des dates de péremption.  En général les aliments peuvent être consommés bien après la date affichée (à consommer de préférence avant…) et si la chaîne du froid a bien été respectée . Faites confiance à votre odorat et votre bon sens. Voici quelques exemples d’aliments que l’on peut consommer longtemps après la date de péremption affichée.
  • Devenez des experts en cuisine de restes, ce sont souvent les meilleurs repas!
  • Compostez! Si vous avez un jardin ou même un peu de place dans votre appartement, pourquoi ne pas installer un vermi-compost ou tout autre système, vous pourrez alors valoriser tous vos déchets organiques (pelures, peaux de banane, restes alimentaires…) pour en faire une bonne terre pour votre petit potager ou vos plantes 😉

On recommande aussi de télécharger l’application Too Good to Go ou Phénix qui mettent en relation clients et commerçants pour pouvoir commander sous forme de paniers les invendus de la journée en cours. Quand la technologie se met au service de l’environnement, on partage!

Sources:

  • ADEME:  www.ademe.fr
  • FRANCE NATURE ENVIRONNEMENT: www.fne.asso.fr
  • WWF: www.wwf.fr
  • « Le guide de l’alimentation durable, s’engager pour la planète sans se prendre la tête  » de Aline GUBRI

Pin It on Pinterest

Share This